Quelle est la procédure pour rejoindre une école de magistrature ?

Publié le : 15 février 20225 mins de lecture

Avez-vous imaginé de rejoindre le statut de magistrat ? Seule l’école de magistrature dispense la formation pour en devenir. Il suffit de suivre la procédure nécessaire. Le concours est incontournable pour y accéder, l’école en organise un chaque année, alors inscrivez-vous !

Qui pourrait participer au concours de l’école de magistrature ?

Il n’y a qu’une seule école de magistrature pour chaque pays. En France, l’E N M se trouve à Bordeaux. Elle a préconisé trois types de concours et chacun d’eux dispose ses propres conditions de candidatures. Le premier favorise la participation de jeunes moins de 32 ans, mais ils doivent être titulaire de master 1 ou bac +4. Les études magistrat requièrent une certaine connaissance alors l’école exige du candidat la spécialisation en droit ou en sciences politiques.

Le second concours est destiné pour les fonctionnaires qui voulaient une reconversion professionnelle ou devenir magistrat. Par contre, la candidature est ouverte pour les travailleurs qui ont au moins quatre années d’ancienneté au niveau de la fonction publique et ayant au plus 48 ans d’âge et 5 mois. Un troisième type de concours est réservé aux professionnels du secteur public et aux élus politiques. Le concours est plus sélectif, donc vous devrez vous préparer pour affronter les épreuves.


Quelles sont les épreuves pour le concours d’entrée à l’E N M ?

Premièrement, l’admissibilité comporte six épreuves : une dissertation rattachée à la société française, deux dissertations et deux « cas pratiques » sur les thèmes droits pénaux et droit civils et une interrogation relative à la liberté ou au droit public. Deuxièmement, pour l’admission à l’école de la magistrature, le candidat doit passer aux exposés sur des thèmes inhérents au droit notamment droit international, commercial, social.

Un oral en anglais et une note de synthèse sont prévus, le candidat pourrait traiter aussi une langue vivante. Pour les deux épreuves purement orales, le jury met le candidat dans une situation fictive pour tester sa capacité d’assimiler le rôle d’un décideur. Le candidat doit faire preuve de connaissance juridique, de culture générale ou d’actualité pour le dernier entretien. Pour devenir magistrat, vous devez vous munir d’une bonne culture avec une large connaissance et une préparation sérieuse.


Comment doit-on se préparer au concours d’entrée à l’école de magistrature ?

Le coaching particulier permet d’acquérir la confiance en soi pour un concours. Plusieurs organismes proposent de l’accompagnement pour cette course à la magistrature,vous aurez de multiples choix. D’une part, l’école nationale de magistrature a mis en place des classes préparatoires pour le premier type de concours. Trois classes nommées « égalité de chance » sont ouvertes à Paris, à Douai et évidemment à Bordeaux. Une commission se charge de recrutement, elle pratique la sélection suivant des critères, mais les candidats issus de famille modeste ayant une forte motivation pour devenir magistrat et un meilleur résultat  universitaire antérieur pourraient être retenus. La période d’étude commence le mois d’octobre avant le concours.

D’autre part, les instituts d’études juridiques organisent  de l’accompagnement pour les étudiants candidats au concours d’entrée à l’E N M. Pour en bénéficier, ils devraient envoyer la demande et faire l’inscription à l’avance. Cette collaboration académique débute le mois de septembre et se termine en juillet avant le concours. Des institutions privées dispensent certains coachings payants et flexibles. Cela convient aux horaires et aux rythmes de professionnels.

Ces cours permettent de renforcer votre compétence sur : la méthodologie, la dissertation, la connaissance en droit et la culture générale. Les concours blancs et les sujets types assurent l’entraînement. Il faut en fait réussir au concours pour entrer dans l’école de magistrature. La préparation est importante pour devenir un magistrat. L’accompagnement offre une aide précieuse, mais le candidat doit aussi avoir de la rigueur et de la volonté.

Plan du site